La progression du carcinome épidermoïde (CSC) chez le chien est un problème préoccupant pour les propriétaires d'animaux. Bien que les traitements conventionnels soient primaires, l’intégration de la médecine traditionnelle chinoise à base de plantes (MTC) peut offrir des bienfaits à différents stades de la maladie. Cet article explique comment la MTC peut compléter les traitements conventionnels, des stades in situ aux stades invasifs du CSC canin.

Stade in situ du CSC canin Dans sa forme la plus précoce, le CSC apparaît comme une lésion cutanée localisée. À ce stade, une intervention en MTC peut être particulièrement bénéfique. Des herbes telles que Jin Yin Hua (Chèvrefeuille) et Lian Qiao (Forsythia) sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antitumorales, ralentissant potentiellement la progression de la maladie.

Stade invasif précoce À mesure que le CSC progresse vers une invasion précoce, il commence à pénétrer dans les tissus plus profonds. Des remèdes à base de plantes comme Huang Qi (Astragale) peut être utilisé pour renforcer le système immunitaire du chien. Ban Zhi Lian (Scutellaria barbata) est une autre plante censée avoir des propriétés anticancéreuses et peut être envisagée dans les plans de traitement.

Stades avancés du CSC Aux stades avancés, où le carcinome s'infiltre dans des couches plus profondes et éventuellement métastase, le traitement à base de plantes se concentre désormais sur le maintien de la qualité de vie et le soutien aux traitements conventionnels. Yunnan Baiyao peut être utilisé pour contrôler les saignements, un symptôme courant dans les CSC avancés. Gui Zhi (brindille de cannelle) et Bai Shao (racine de pivoine blanche) peut aider à soulager la douleur et l’inflammation.

Intégrer la MTC aux thérapies conventionnelles L'intégration de la MTC à la chirurgie, à la chimiothérapie ou à la radiothérapie peut offrir une approche plus holistique. Ces herbes peuvent potentiellement réduire les effets secondaires des traitements conventionnels et favoriser le bien-être général.

Consultation avec des herboristes vétérinaires Il est essentiel de consulter un herboriste vétérinaire avant de commencer un régime à base de plantes. Ils peuvent fournir des conseils personnalisés en fonction de l'état spécifique du chien et du stade de SCC.

La combinaison de la phytothérapie traditionnelle chinoise avec des traitements conventionnels offre une voie prometteuse pour gérer le CSC chez les chiens à différents stades. Cette approche intégrée donne la priorité non seulement à l’efficacité du traitement, mais également au bien-être général et à la qualité de vie de nos compagnons canins.

fr_FRFR

Pin It on Pinterest

What Our Clients Say
131 avis