Le cancer reste l’une des principales causes de décès chez les mammifères, y compris les humains et les animaux de compagnie, et présente des défis complexes en matière de traitement. En tant que propriétaires d'animaux de compagnie, il est essentiel d'être informé sur les tumeurs félines afin de gérer efficacement ces affections lorsqu'elles surviennent. Cet article explore les types courants de tumeurs chez les chats, leur diagnostic, les options de traitement et les mesures préventives.

Types de tumeurs courantes chez les chats

  1. Sarcomes des tissus mous:
    Ces tumeurs proviennent de fibroblastes (cellules qui produisent du tissu fibreux) et d'autres tissus de soutien, se développant généralement sous la peau. Leur malignité varie ; certains sont très agressifs, infiltrant largement les tissus locaux et métastasant précocement dans les ganglions lymphatiques et les poumons. D'autres sont moins agressifs et moins susceptibles de se propager.
  2. Adénomes intestinaux:
    Les lymphomes et les adénocarcinomes sont les tumeurs les plus répandues affectant le tractus gastro-intestinal des chats. Les adénocarcinomes touchent généralement l'intestin grêle ou le gros intestin (rarement l'estomac) et se développent rapidement, provoquant souvent des blocages intestinaux. Les symptômes courants comprennent la perte d’appétit, la perte de poids, les vomissements et la diarrhée. Ces tumeurs métastasent fréquemment dans les ganglions lymphatiques locaux et envahissent largement les parois intestinales.
  3. Tumeurs mammaires:
    Plus fréquentes chez les chattes âgées (bien qu'elles soient également observées chez les mâles et les femelles stérilisées), ces tumeurs peuvent affecter une ou plusieurs glandes mammaires, présentant souvent de multiples gonflements ou nodules fermes. Au fil du temps, la peau située au-dessus de ces nodules peut s'ulcérer. Les tumeurs mammaires se propagent fréquemment aux ganglions lymphatiques locaux et aux poumons. Il est à noter que les tumeurs mammaires, bien que moins fréquentes chez les chats que chez les chiens, sont principalement malignes chez les chats.

Procédures de diagnostic des tumeurs félines

  1. Observation: Une surveillance régulière du comportement et de la condition physique d'un chat est vitale. Toute hypertrophie persistante des grumeaux ou autres effets indésirables à long terme, tels que la dépression ou des problèmes gastro-intestinaux, devraient inciter à une visite chez le vétérinaire.
  2. Imagerie: Les radiographies et les échographies sont indispensables pour évaluer l'abdomen et rechercher des tumeurs.
  3. Biopsie et tests biochimiques: Un prélèvement des ganglions lymphatiques locaux (par biopsie ou aspiration) et des analyses de sang sont effectués pour confirmer la nature et l'étendue de la tumeur.
  4. Chirurgie exploratoire: Lorsque l'imagerie n'est pas concluante, une inspection directe et un prélèvement de l'abdomen par chirurgie sont nécessaires pour déterminer la présence et le type de tumeur.

Options de traitement pour les tumeurs félines

  1. Retrait chirurgical: La chirurgie est le traitement le plus efficace pour la plupart des tumeurs bénignes et est largement utilisée si l'étendue de la tumeur est connue. Il est particulièrement recommandé aux jeunes chats, car un retrait précoce peut conduire à une récupération plus rapide et plus réussie.
  2. Médicaments: Pour les tumeurs inopérables ou malignes, le traitement symptomatique peut inclure des stéroïdes, des analgésiques, des stimulants de l'appétit et des suppléments nutritionnels.
  3. Chimiothérapie: Envisagé lorsqu'une tumeur maligne est inopérable, comporte un risque élevé de métastases ou s'est déjà propagée. Les effets secondaires peuvent inclure la perte de cheveux et la suppression de la moelle osseuse.
  4. Radiothérapie et autres thérapies: Des techniques telles que la magnétothérapie, la radiothérapie et la thérapie par ultrasons sont utilisées pour traiter les tumeurs difficiles à enlever chirurgicalement, comme celles de la cavité buccale ou de la région nasale.

Mesures préventives

  1. Contrôles de santé réguliers: Surtout pour les chats âgés, des examens vétérinaires réguliers peuvent aider à détecter les maladies à un stade précoce.
  2. Castration: Une stérilisation précoce réduit considérablement le risque de développer des tumeurs mammaires chez les chattes.
  3. Sécurité environnementale: Évitez d'exposer les chats à des zones où ils pourraient rencontrer des agents chimiques.
  4. Alimentation et santé: Fournir une alimentation équilibrée et maintenir un poids santé aux chats peut renforcer leur système immunitaire et réduire le risque de problèmes de santé liés à l'obésité.

Comprendre ces aspects des tumeurs félines peut aider les propriétaires de chats à gérer plus efficacement la santé de leurs animaux et à assurer une meilleure qualité de vie à leurs compagnons félins.

fr_FRFR

Pin It on Pinterest